Programme présidentiel et Logements neufs

Quel est le programme d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen pour les présidentielles 2017 en matière d’immobilier ? En voilà une bonne question… On décortique tout ca pour vous, si vous avez pour projet d’acheter ou investir dans le neuf à Montpellier ou dans l’Hérault dans les 5 prochaines années. Notre conseil : défiscaliser avant la fin 2017 pour bénéficier du dispositif Pinel !

 

EMMANUEL MACRON : PINEL A LA LOUPE & TAXE D’HABITATION EN BAISSE

Le candidat d’En Marche propose plusieurs mesures qu’il faudra suivre de près :

  • l’évaluation de l’efficacité du dispositif Pinel avant de décider de le prolonger ou non
  • le maintien de l’ISF exclusivement dédié au patrimoine immobilier (fin de l’ISF pour le patrimoine financier investi dans des entreprises et dans des portefeuilles d’action)
  • l’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages
  • la création d’un bail « mobilité » valable 1 an dans les zones « tendues » pour les personnes en CDD ou en interim.

MARINE LE PEN : FISCALITE EN BAISSE, DISPOSITIFS D’AIDE & PLANS DE CONSTRUCTION

La candidate frontiste a elle aussi, son lot de mesures :

  • la réduction de 10 % des frais de notaire que l’on appelle aussi « Droits de mutation », concernant les biens immobiliers
  • la baisse de la fiscalité (impôts fonciers et taxe d’habitation) pour les revenus les plus modestes
  • le maintien de l’investissement locatif
  • la refonte des dispositifs d’aide à la pierre afin de les rationnaliser
  • lancement d’un plan d’aide pour la construction de 500 000 logements en utilisant le fond de réserve des retraites
  • la simplification des normes d’urbanisme et de construction
  • le lancement d’un grand plan de construction de logements étudiants
  • la revalorisation des APL de 25 % pour les moins de 27 ans et la suppression de la prise en compte du patrimoine immobilier dans les calculs
  • la possibilité pour des locataires de racheter leur logement social
  • la refonte du dispositif d’encadrement des loyers
  • les logements sociaux seraient prioritairement réservés pour les Français.