Préparer votre retraite : investir dans l’immobilier locatif

Préparer votre retraite : investir dans l’immobilier locatif

L’immobilier est considéré comme l’un des placements les plus sûrs pour obtenir des revenus réguliers pendant votre retraite. Moins sensible aux aléas de la conjoncture que d’autres placements financiers, acheter un appartement neuf pour le louer c’est prendre en main votre retraite tout en maîtrisant les risques. Anticiper, voilà le mot d’ordre !

 

Se projeter dans l’avenir : préparer votre retraite tout en bénéficiant de dispositions fiscales avantageuses

En acquérant dès aujourd’hui un logement dans un but locatif (idéalement un appartement à moins de 300 000 €), vous préparez votre avenir et votre retraite tout en profitant maintenant de dispositifs fiscaux avantageux.

 

Lancez-vous dès la 30aine : anticiper et faire des hypothèses

Il n’y a pas d’âge pour investir. Plus vous investissez tôt, plus les revenus générés vous permettent de multiplier vos placements et de fortifier votre patrimoine. C’est un cercle vertueux !

Si vous touchez des revenus réguliers, vous pouvez investir dans l’immobilier locatif par le biais d’un crédit. Les loyers perçus servent à rembourser les mensualités du prêt contracté. De plus, le montant des intérêts est déduit de vos impôts.

L’objectif en investissant tôt dans l’immobilier neuf locatif est d’avoir terminé de rembourser votre emprunt avant votre départ à la retraite. Cela vous permettra ainsi avec vos revenus complémentaires de palier à la baisse de vos revenus liée à votre passage à la retraite.

 

La retraire : préparez-vous un niveau de vie confortable

Une fois votre crédit remboursé, vous bénéficiez d’un complément de revenu régulier et pérenne pendant toute votre retraite. A vous de définir vos besoins et en fonction conserver votre bien ou le revendre.

En cas de revente de votre bien, le montant de la transaction (qu’il y ait plus-value ou non) vous permettra soit de vous constituer un capital pour réaliser un projet personnel (voyage, achat d’une résidence principale plus grande…) soit pour réinvestir dans un autre logement locatif (plus près de chez vous…).