Financer son achat immobilier

Financer son achat immobilier

Après la signature du contrat de réservation, vous pouvez entamer vos démarches afin de financer votre achat immobilier. Vous avez 45 jours à partir du délai SRU pour obtenir un accord de prêt. C’est un investissement important qui nécessite de trouver la solution de financement la mieux adaptée alors commencez rapidement car les délais de réponse des banques sont longs. Préparer votre dossier emprunteur et négocier le taux de crédit le plus avantageux, voilà ce qu’il vous attend à cette étape de votre projet mais avant cela, petit tour d’horizon des dispositifs à étudier de près.

Financer son achat immobilier : les prêts immobiliers existants

Prêts immobiliers

Il existe différents types de prêts immobiliers. Cela dépend de vos besoins, de votre situation et de vos revenus. Il y a deux cas possibles :

  • Amortissable (le plus connu) avec des mensualités qui vous permettent de rembourser les intérêts du prêt et l’emprunt en lui-même
  • In fine qui consiste à rembourser uniquement les intérêts et à la fin de la période de remboursement, à rembourser le montant emprunté en une fois. Ce type de prêt moins connu est surtout intéressant pour les investisseurs.

Prêt relais

Ce type de prêt sert au financement de votre période de transition, en attendant que votre bien actuel soit vendu.

PEL (Plan Epargne Logement) et CEL (Compte Epargne Logement)

Ils peuvent être débloqués dans le cadre de votre acquisition. Ces deux dispositifs vous permettent de bénéficier de conditions avantageuses qui viennent compléter votre prêt immobilier : taux préférentiel pour le PEL ou prêt immobilier réglementé pour le CEL.

 

Les prêts réglementés complémentaires

En France, il existe différents dispositifs d’aide à l’accession qui viennent en complément d’un prêt bancaire. Pas facile de s’y retrouver mais voici la liste des aides dont vous pouvez bénéficier :

PTZ +

Il est accordé sous conditions de ressources à tous ceux qui veulent acquérir leur premier bien. Chez M&A Promotion, toutes nos résidences sont éligibles au PTZ +.

Prêt conventionné classique pour votre résidence principale

Il est accessible par tous sans conditions de ressources. Il est accordé par une banque ayant passé une convention avec l’Etat. Le plus simple est de contacter votre banque.

Prêt d’Accession Sociale (PAS) pour votre résidence principale

Il est accordé sous conditions de ressources. Il peut financer jusqu’à 100 % du coût d’acquisition de votre logement. Il est accordé par une banque ayant passé une convention avec l’Etat. Le plus simple est de contacter votre banque.

Prêt Action Logement

Si vous êtes salarié d’une entreprise privée de plus de 10 personnes, et quel que soit votre ancienneté, vous pouvez avoir le droit au prêt action logement (ex 1% logement) pour financer l’achat de votre résidence principale. Il peut atteindre 25 000 € (sous conditions de ressources) sans pour autant dépasser 30 % du coût de l’opération. Adressez-vous à la CIL (Comité Interprofessionnel du Logement) ou à la CCI pour obtenir ce prêt.

 

Y avez-vous pensé : aide à l’acquisition logement de votre mutuelle de retraite

Les caisses complémentaires et les mutuelles de retraites possèdent un service d’aide à l’acquisition de logement neuf. Renseignez-vous directement auprès de votre organisme.

 

Financer son projet immobilier : à qui s’adresser ?

Pour une grande décision, discussion et négociation sont à prévoir avec l’établissement qui vous octroie le crédit. Vous êtes amenés à échanger avec :

  • Les banques et plus particulièrement avec les conseillers bancaires spécialisés dans l’immobilier
  • Les établissements financiers et organismes de crédit qui ont passé une convention avec l’Etat (pour les prêts subventionnés)
  • Le courtier que vous avec mandaté pour vous trouver le meilleur prêt possible en fonction de votre situation.

Si vous avez des questions et que tout ceci vous semble un peu complexe, nos conseillers sont là pour vous accompagner dans le financement de votre projet immobilier.

En savoir plus sur le site de l’Anil.